Non classé

Tout savoir sur les différents types de radiateurs électriques

Face à tous les types de radiateurs électriques, il est difficile de s’y retrouver. Faire son choix dans ces conditions est particulièrement ardu. Nous avons regroupé ici toutes les informations nécessaires pour savoir de quoi l’on parle. Si vous êtes perdu à l’évocation de radiateurs à inertie ou de panneau rayonnant, vous êtes au bon endroit. Lisez donc avec beaucoup d’attention.

Les plus courants, les convecteurs électriques

Appelés aussi radiateurs électriques de première génération, ce sont les modèles initiaux sortis sur le marché. Leur technique de chauffe est donc aujourd’hui totalement dépassée par des versions plus performantes. Toujours est-il que les convecteurs restent le type de radiateur électrique présentant un rapport puissance et prix sans équivalent. Pour de plus amples informations, veillez cliquer ici. 

En effet, lorsque l’on regarde comment fonctionne un convecteur électrique, on trouve un système très simple. À l’intérieur, on retrouve une résistance électrique. Celle-ci est étudiée et optimisée pour chauffer fortement et dissiper un maximum de chaleur. Le but ici est de s’opposer au passage du courant. 

En s’opposant au courant, la résistance chauffe et du même coup, la température de l’air au voisinage augmente. Il se produit alors une convection (d’où le nom de convecteur). L’air chaud monte et finit par sortir du convecteur pour se mélanger à celui de la pièce (en réalité, il suit le mur presque jusqu’au plafond). Il est remplacé par de l’air plus frais qui sera chauffé à son tour, et ainsi de suite.

Les radiateurs à panneau rayonnant, nouvelle technologie

Après le radiateur archaïque dont nous venons de parler, passons aux radiateurs à panneau rayonnant. Ils ont fleuri dans les rayons des magasins de bricolage et mettent en avant toujours plus d’avantages. Mais comment fonctionne un radiateur à panneau rayonnant  ? Il faut tout d’abord savoir que ce dernier intègre aussi des résistances électriques. 

Cependant, le principe général est différent d’un convecteur. Le but ici n’est pas de chauffer directement l’air, mais une plaque. Celle-ci peut être en métal, en verre ou en aluminium. Une fois à température, cette plaque va diffuser de la chaleur sous forme de rayonnement infrarouge. Invisible et sans risque, ce phénomène permet d’envoyer la chaleur en ligne droite devant la plaque. Il en résulte une bien meilleure sensation de chaleur, car l’air chaud se diffuse mieux.

Les radiateurs électriques à inertie

Entrons dans la grande et belle famille des radiateurs à inertie. Vous l’aurez compris, ces radiateurs ont quelque chose de spécial mais sont plus chers que les convecteurs et les panneaux rayonnants. Dotés des meilleures innovations technologiques, les radiateurs électrique à inertie existent en plusieurs modèles à savoir : 

•Le radiateur à inertie fluide a pour but de porter à température un liquide caloporteur. 

Il s’agit là d’un grand pas en avant, au vu des avantages que l’on verra un peu plus tard. Les résistances sont donc plongées dans le liquide. 

Lorsqu’elles vont chauffer, le liquide va lui aussi voir sa température augmenter localement. Il va alors se produire une circulation à l’intérieur du radiateur à cause des changements de densité du liquide en fonction de sa température (comme l’eau chaude qui remonte à la surface). Dans quelques minutes, tout le liquide sera chaud. Il va ensuite naturellement échanger des calories avec le contenant. Le métal de votre radiateur va donc devenir plus chaud et se mettre à chauffer votre logement. 

La forme particulière du radiateur, avec de multiples ailettes, permet d’optimiser l’échange de chaleur et d’avoir une chauffe efficace. 

•Les radiateurs électriques à inertie sèche 

Pour les radiateurs à inertie sèche, pas de fluide interne. Ici, il s’agit de matériaux avec des propriétés bien spécifiques. Le principe général est le même. Une résistance produit de la chaleur avec le passage du courant, ça, vous commencez à avoir l’habitude. Cette chaleur est captée par les matériaux réfractaires, pas d’eau glycolée ou d’huile ici. 

Le cœur de chauffe est en céramique ou en fonte. Il faut de la matière pour pouvoir stocker les calories, ce qui impacte directement le poids de l’appareil. Pour ce cas, préférer un panneau rayonnant sur roulette ou un radiateur à bain d’huile, qui est donc une inertie fluide. 

Le cœur de chauffe est spécialement étudié pour monter en température rapidement, cependant, vous devrez tout de même attendre une dizaine de minutes pour sentir la chaleur qui commence à se diffuser dans la pièce.